Nous respectons votre vie privée.
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation, diffuser des publicités ou des contenus personnalisés et analyser notre trafic. En naviguant notre site, vous consentez à notre utilisation des cookies. Politique de confidentialité

Accepter

La vermiculite, vendue sous la marque la plus répandue Zonolite, est un isolant dont la présence dans un domicile est souvent une source d’inquiétude, car elle peut contenir de l’amiante bien que ce ne soit pas toujours le cas. Pour celle qui en contient, les facteurs qui la rendent néfaste sont peu connus par la population en général et il est important de prendre la bonne information. Renseignez-vous alors en lisant nos conseils pour la décontamination de vermiculite contaminée en toute sécurité.

Vermiculite : pourquoi la retirer?

La vermiculite était un isolant utilisé couramment pendant le 20e siècle dans la construction des maisons et pour des rénovations à travers l’Amérique du Nord. Elle fut populaire auprès des consommateurs, car ils pouvaient facilement l’installer eux-mêmes sans équipement ni outil particulier, et ce, dans les greniers, les murs et les planchers.

Les chiffres exacts ne sont pas disponibles mais le gouvernement fédéral estime à environ 200 000 habitations qui auraient utilisé ce matériau. Bien que ce ne soit pas toute vermiculite qui contienne de l’amiante, une personne exposée à l’amiante pendant une période prolongée est à risque de développer une maladie pulmonaire chronique potentiellement mortelle. Le Canada a justement banni la production, l’importation, la vente et l’utilisation de vermiculite contenant de l’amiante en 2018 en raison des risques de santé qu’elle pose.

Lorsque la vermiculite contaminée à l’amiante est manipulée ou qu’elle devient usée, les fibres d’amiante se libèrent et se propagent dans l’air de la maison, où ses résidents sont susceptibles de l’inhaler. Plus l’on est exposé aux fibres d’amiante, plus l’on est à risque de développer une amiantose, un cancer du poumon ou un mésothéliome (un cancer qui touche l’enveloppe du poumon ou celle des organes de la cavité abdominale).

Que faire si votre logement contient de la vermiculite ?

Votre logement fut construit avant 1980 et vous doutez qu’il puisse avoir un vice caché et avoir de la vermiculite entre vos murs et sous votre toit? Le meilleur moyen de minimiser les risques de contamination est d’éviter de manipuler ou de déplacer la vermiculite. Vous pouvez toutefois sceller les fissures et les trous dans le plafond et les murs de votre maison, puis appliquer du calfeutrage autour des fenêtres et des encadrements de porte, le long des plinthes et autour des prises de courant pour empêcher la vermiculite de s’infiltrer.

Ne permettez pas aux enfants de jouer dans le grenier et prévenez toute personne devant y accéder, de la présence possible d’amiante. Si vous devez aller au grenier, assurez-vous de porter un masque respiratoire (un masque protecteur ordinaire n’est pas efficace contre les fibres d’amiante) et marchez uniquement sur les planches afin de ne pas déplacer la vermiculite. 

Si vous envisagez d’entamer des travaux mineurs chez vous, comme percer des trous, assurez-vous de travailler dans une zone scellée, loin des autres résidents, et de porter des vêtements de protection appropriés. Pour tout travail d’envergure, un professionnel spécialisé est nécessaire.

Enlever la vermiculite : une affaire de professionnels!

Une réglementation stricte de santé Canada interdit à tout particulier de manipuler la vermiculite contaminée par l’amiante. Engager une entreprise spécialisée en décontamination est le seul moyen de retirer la vermiculite en toute sécurité. Les travailleurs suivent un processus rigoureux, comprenant la gestion du risque, la décontamination, la ré-isolation des combles et le désamiantage, ce qui empêche les fibres d’amiante de se libérer dans l’air de la maison.

Ces experts portent d’ailleurs des combinaisons jetables, ainsi que des masques qui couvrent le visage complet afin d’empêcher l’exposition. Dépendant du niveau de risque, ils savent aussi bien se décontaminer, en passant par une série de compartiments où ils se déshabillent et prennent leur douche, puis ils placent les débris de matériaux contaminés dans des contenants fermés qui seront acheminés en enfouissement dans des sites accrédités.

Au Québec, il n’existe pas de programmes officiels d’agrément ou de certification pour identifier les travailleurs qui peuvent retirer l’amiante. Une entreprise de confiance, comme Gestion Réno Solutions, est donc indispensable. Avant de confier les travaux à une entreprise quelconque, assurez-vous que sa licence indique qu’elle est spécialisée soit en travaux d’emplacement ou en travaux d’isolation, d’étanchéité, de couverture et de revêtement extérieur et qu’elle détient une police d’assurance responsabilité pour la pollution par amiante.

Gestion Réno Solutions, pour retirer la vermiculite en toute sécurité

Bien que retirer la vermiculite contaminée paraisse une tâche risquée, une entreprise spécialisée en décontamination saura le faire en toute sécurité pour que rapidement vous puissiez retrouver le confort de votre domicile. Détenant plus de 10 ans d’expérience en décontamination en Montérégie, Gestion Réno Solutions se démarque par son expertise inégalée et son processus fiable. Vous pensez avoir de la vermiculite chez vous? Appelez-nous dès maintenant pour obtenir une évaluation gratuite.